Le Roussin (gratin de chou-fleur et pommes de terre)

Gratin chou-fleur et pomme de terre
Aller à la recette

Et si, pour changer, je vous proposais une recette dépurative !? Une autre recette oubliée du pays de Romans, lié à la noix du Vercors (Grenoble)…

Qui dit dépurative, ne veut pas dire forcément non gourmande ! Une recette autour du chou-fleur, peu calorique, riche en vitamine C, B6, B9, source de sélénium. Il a de nombreux bienfaits pour l’organisme, parce qu’il a des vertus antioxydantes et drainantes… Et, avec ce chou-fleur, l’huile de noix artisanale et bio du Vercors, de notre vallée ou de celle de l’Isère (de Romans à St Marcelin et Grenoble), riche en oméga-3, en vitamine E et reconnue pour ses propriétés antioxydantes. Les oméga 3 sont un outil précieux pour réduire le risque cardiaque et pour améliorer le fonctionnement du système cérébral et inflammatoire. Pour conserver tous les bienfaits de l’huile de noix, il est préférable de la consommer sans la faire chauffer, ou bien de l’incorporer dans une recette pour que la montée en température soit limitée, comme dans la proposition ci-dessous.

Le chou fait partie de nombreuses recettes « detox » parce qu’il s’agit d’un légume feuille qui apporte de la fraîcheur et de la légèreté et qui vient soulager le foie. Par ailleurs, le chou est largement utilisé en gastronomie et dans des recettes traditionnelles dans le monde entier, parce que la nature nous l’offre généreusement, même dans des conditions climatiques difficiles. Si vous avez du mal à bien digérer le chou cru, vous pouvez le couper finement, ajouter un peu de gros sel, le presser puis le faire légèrement fermenter en vous inspirant de la recette des pickles.

Pour en savoir plus sur l’importance de prendre soin de son foie au printemps et comprendre l’art de cuisiner les légumes, notamment à la japonaise, RDV sur le site www.legoutdusainple.com

Mais en attendant, revenons à notre recette de la semaine, qui va nous permettre de nous régaler avec une recette riche et réconfortante, tout en consommant des aliments sains et nutritifs, ce qui est particulièrement important quand il fait froid et que nous avons besoin de mets bien nourrissants ! Pour plus de gourmandise, vous pouvez éventuellement ajouter de la crème et des lardons, au risque de traumatiser nos amis « vegans ».

Ci-après donc, la recette du Roussin :

 

Il s’agit d’une recette oubliée de la Drôme, plus précisément du pays de Romans sur Isère.

Le nom du plat vient de la couleur que prennent les légumes à la cuisson au four. Un plat sain : « healthy » pour reprendre l’anglicisme à la mode sur les réseaux sociaux.

Articles recommandés

1 commentaire

  1. […] C’est peut-être d’ici qu’est née la rivalité footballistique entre St Etienne et Lyon, sait-on jamais ! (rires) – Footballeurs « vegans », en espérant que vous n’ayez pas perdu tout votre humour, ne prenez pas cela au sérieux (cf article sur le Roussin) ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.