La vraie recette de la Couve Crestoise

Couve Crestoise

La Couve, ce délicieux gâteau en forme de nid de poule, semble avoir vu le jour au début du XVIIIème siècle.

À l’origine, cette spécialité provençale était garnie de poules et d’œufs façonnés à la main pour orner la pâte. Cependant, au fil du temps, la tradition de confection de la Couve s’est réduite comme une peau de chagrin, devenant exclusivement une spécialité de la ville de Crest.

Toutefois, une recette similaire appelée “le Suisse” ou “Pantin” a vu le jour en 1799 dans la commune voisine de Valence et s’est grandement inspirée de la recette originale de la Couve.

Aujourd’hui, je vous propose partager la recette de mon grand-père, Pierre DEJOUR, .

Les ingrédients :

  • 500 g de farine type 45
  • 200 g de sucre semoule
  • 150 g de beurre
  • 2 œufs + 1 (pour la dorure)
  • 1 verre d’un mélange composé de 2/3 d’eau de fleur d’oranger artisanale et 1/3 de Rhum
  • 50 g d’orangeat (orange confite) ou le zeste d’une orange et d’un citron

La Recette : 

Préparation des zestes d’orange et de citron (idéalement la veille):

  • À l’aide d’un économe, prélevez les zestes d’une orange et d’un citron.
  • Dans une casserole d’eau froide, ajoutez les zestes et portez à ébullition.
  • Répétez cette opération trois fois, puis égouttez les zestes blanchis à l’aide d’un torchon.
  • Mélangez les zestes blanchis avec le sucre semoule et laissez infuser jusqu’au lendemain.

  • Dans un grand saladier (ou de préférence dans un petit pétrin mélangeur avec le fouet), malaxez le beurre, le sucre et l’écorce d’orange confite jusqu’à obtenir une consistance crémeuse.
  • Ajoutez les œufs un par un, en mélangeant bien après chaque ajout.
  • Lorsque le mélange est homogène et crémeux, ajoutez le verre de mélange d’eau de fleur d’oranger et de Rhum.
  • Si vous utilisez un pétrin mélangeur, remplacez le fouet par le crochet pétrisseur. Sinon, continuez à mélanger à la main en incorporant progressivement la farine, jusqu’à obtenir une pâte homogène qui ne colle plus aux mains.
  • Recouvrez la pâte d’un torchon et laissez reposer pendant une grosse demi-heure.

Confection de la Couve :

  • Étalez la pâte en forme de nid de poule avec une bordure, en réservant une partie pour la décoration des poussins et des œufs.

Décoration du nid :

  • À l’aide d’une fourchette, réalisez des rainures irrégulières à l’intérieur du nid pour imiter la paille d’un vrai nid de poule.
  • Badigeonnez une fois la surface avec l’œuf battu et ajoutez une pointe de miel pour lui donner une belle couleur dorée à la cuisson.
  • Déposez délicatement les poussins et les œufs pour agrémenter la décoration du gâteau.
  • Badigeonnez une seconde fois la surface avec l’œuf battu et une pointe de miel pour une finition brillante.

Cuisson de la Couve :

  • Préchauffez le four à 240°C (th.8).
  • Cuisez la Couve dans un four chaud pendant environ 8 minutes à 240°C (th.8), jusqu’à obtenir une légère coloration dorée.
  • Réduisez ensuite la température à 210°C (th.7) et poursuivez la cuisson pendant encore 8 minutes, jusqu’à ce que la Couve soit bien cuite.

Servez la Couve de Crest à température ambiante pour en apprécier toute sa saveur et sa texture délicate. C’est un véritable délice qui vous transportera au cœur de l’histoire culinaire de la région. Profitez-en en famille ou entre amis pour partager un moment convivial autour de cette spécialité régionale.

A vos fourneaux !

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *