Caillette de Valence

Caillette de Valence
Aller à la recette

Pour ce dernier épisode autour de nos fameuses caillettes, il existe de nombreuses recettes en fonction des zones géographiques et j’entends souvent dire ici et là : dans la vraie caillette, il doit y avoir comme herbes « de la salade » ou « des épinards » ou « du chou » ou « de la bourrue ». Sachez qu’aucun d’entre eux n’a raison,mais qu’aucun d’entre eux n’a tort.

Comme tout un chacun le sait, laDrôme faitpartieduDauphiné et, dans la cuisine dauphinoise, on aime les légumes sous toutes leurs formes : au point d’en mettre même dans nos charcuteries (saucissed’herbes, caillettes, etc.).

Et en y réfléchissant à deux fois, on finirait par mettre dans nos caillettes, des légumes verts de saison. Donc toutes les interprétations sont valables dans la caillette authentique : on peut aussi bien y mettre de la salade ou des épinards, que rien du tout… Et tout le monde a tort, car on peut y mettre la verdure que l’on a sous la main, quelle que soit la verdure, car les recettes sont bien souvent
inspirées de ce qu’il y a tout simplement à disposition. Je ne peux pas finir cette série d’articles sur la caillette sans oublier de citer la Confrérie du Taste-Caillette de Chabeuil, créée le 25 août 1967, faisant remarquablement bien sa promotion à travers les grands chapitres nationaux etinternationaux.

De citer MariusChatte, poète :
« La Caillette de Chabeuil.
Ma renommée et mes attraits,
me font charmeuse des palais.
Toujours à table
un jour de fête,
de Chabeuil je suis la caillette. »

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.