La Crique Ardéchoise : Une Galette de Pommes de Terre aux Saveurs Authentiques et au Débat Épicé

La Crique Ardéchoise
Aller à la recette

En Ardèche, la crique est un sujet de discussion sensible entre les habitants. Les ardéchois se divisent en deux camps : ceux qui préfèrent leur crique avec des œufs, et ceux qui la préfèrent sans.

Mais saviez-vous qu’il existe de nombreuses recettes de “galettes” de pommes de terre frites à la poêle à travers la France ? Par ordre alphabétique, il y a le “beignet râpé” originaire des Vosges, la “pomme darphin” également appelée “pomme paillasson“, la “gromperekiche” dans les Vosges et la “gromperpankech” dans la région de Thionville, le “milhassou corrézien“, la “râpée du Morvan“, la “râpée stéphanoise” et le “rösti” suisse et alsacien.

Mais revenons à la crique ardéchoise. Son origine remonte à l’époque où les familles paysannes utilisaient les pommes de terre pour nourrir leur famille pendant les longs mois d’hiver. La crique était alors une manière économique et savoureuse d’utiliser les pommes de terre qui avaient été récoltées en abondance.

Aujourd’hui, la crique est un plat incontournable de la cuisine ardéchoise. Si les ardéchois se disputent encore sur la question des œufs, une chose est sûre : la crique est un délice à déguster seul ou accompagné de charcuterie ou de salade verte. Alors, avec ou sans œufs, testez cette recette et faites-vous votre propre opinion !

 

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *