La Crique Ardéchoise
Aller à la recette

En cuisine, quel est le sujet sensible entre ardéchois ?

Qu’est-ce qui les divise en deux camps ?

C’est la recette de la semaine !

Avec ou sans oeufs !?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Vous l’avez deviné, cette semaine nous vous partageons la recette de la Crique ardéchoise.

Saviez-vous qu’il y a, à travers la France, de multiples recettes autour des « galettes » de pommes de terre frites à la poêle.

Par ordre alphabétique :

  • Le « Beignet râpé» originaire des Vosges que l’on retrouve dans le Grand Est, réalisé avec des pommes de terre râpées, des oignons, du persil haché, poivré, salé et lié avec des oeufs, de la farine et cuit au saindoux ;
  • « La crique», la recette de la semaine ;
  • « Pommes darphin» nommée également « pommes paillasson », pommes de terre taillées en julienne, salées, poivrées
  • « Gromperekiche» appelée ainsi dans les vosges « Gromperkicheln » ou « Gromperkiecheln » dans la région de Boulay et « Gromperpankech » dans la région de Thionville est une galette de pomme de terre sans aucun ajout, si ce n’est le sel et le poivre ;
  • « le Milhassou corrézien», galette de pommes de terre râpées à la main dans laquelle on incorpore de petits morceaux de lard gras de porc de Bigorre, de l’ail, des oignons et des oeufs ;
  • « la Râpée du Morvan», pommes de terre râpées avec des oeufs, du fromage blanc, de la noix de muscade, salée et poivrée
  • « la Râpée Stéphanoise», galette de pommes de terre et oeufs battus que l’on peut déguster salée ou sucrée
  • « le Rösti» (roesti), plat Suisse et Alsacien qui était à l’origine réalisé avec les restes des pommes de terre en robe des champs que l’on râpait grossièrement et revenues dans le saindoux
  • « Totsche», galette de pommes de terre râpées du Bas-Rhin, à Russ il y a la fête de la Totsche toutes les années impaires.

 

 

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *